Partager sur :
Immobilier à Besançon : tout ce que vous devez savoir sur le contenu d'un acte de vente en VEFA

Immobilier à Besançon : tout ce que vous devez savoir sur le contenu d'un acte de vente en VEFA

 

 

Vous avez décidé de sauter le pas et d'investir dans un bien immobilier en VEFA (Vente en l'État Futur d'Achèvement) ? Félicitations ! Mais avant de signer quoi que ce soit, il est essentiel de comprendre en détail ce que contient un acte de vente en VEFA. De la description du logement aux clauses résolutoires, voici un guide complet pour vous aider à naviguer à travers ce processus.

Descriptif détaillé du logement

L'acte de vente en VEFA doit comporter un descriptif minutieux du bien que vous vous apprêtez à acquérir. Cela inclut la surface habitable précise, ainsi que tous les équipements et annexes associés. Vous aurez ainsi une vision claire de ce que vous achetez et pourrez mieux planifier votre aménagement futur.

Prix, moyens de paiement et règles de révision éventuelle

Le prix du bien et les modalités de paiement doivent être clairement définis dans l'acte de vente. De plus, il est important de vérifier s'il existe des règles de révision éventuelle du prix, qui peuvent être liées à des fluctuations du marché ou à des ajustements nécessaires pendant la construction du bien immobilier à Besançon.

Délai de livraison

L'un des aspects les plus cruciaux de l'acte de vente en VEFA est le délai de livraison. Celui-ci doit être spécifié de manière précise afin que vous puissiez planifier votre emménagement en conséquence. Tout retard dans la livraison doit être clairement défini, ainsi que les éventuelles pénalités associées.

Justificatif de garantie financière de remboursement (GFR)

La garantie financière de remboursement est une protection pour l'acquéreur en cas de non-respect des engagements du promoteur immobilier. Ce document, établi par une caution telle qu'une banque ou un établissement financier, assure le remboursement des sommes versées en cas de résolution amiable ou judiciaire de la vente pour défaut d'achèvement ou de garantie financière d'achèvement des travaux.

 

Rédigé le 25/04/24